Coronavirus (COVID-19)

INFORMATIONS ET MISES À JOUR

Le Bretagne et le Normandie seront remplacés par deux navires hybrides

Bonjour à toutes et à tous,

Le renouvellement de la flotte est impératif pour assurer l'avenir de notre Compagnie et l'affrètement est la meilleure solution pour y parvenir.

Mardi 20 juillet 2021, nous avons tenu une conférence de presse à Paris afin de présenter aux médias français cette décision de renouvellement de flotte.

Nos clients plébiscitent, à juste titre, des navires plus propres et plus respectueux de l’environnement. Avec nos partenaires portuaires, nous répondons à des attentes sociétales fortes. L'avenir de notre Compagnie dépend de notre capacité à répondre aux besoins d’aujourd'hui et à nous préparer pour demain. À l’époque, le Bretagne et le Normandie étaient des navires de référence, innovants et répondant parfaitement à nos besoins. Ils sont toujours très appréciés des membres de l’équipage et des passagers mais la sortie de crise n'est envisageable que par l'investissement dans de nouveaux navires, en raison du vieillissement de la flotte et également des contraintes environnementales plus strictes.

Les navires Bretagne et Normandie seront donc respectivement remplacés en 2024 et 2025. Ils seront les premiers navires hybrides à naviguer sur la Manche.

Les navires hybrides sont propulsés au gaz naturel liquéfié et équipés de batteries électriques. C’est un moyen de propulsion plus propre et plus efficace. L’introduction du système hybride optimisé, permettra à terme d’atteindre une réduction totale de la consommation d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre entre 10 et 20%. Cette performance est appelée à progresser au fur et à mesure de l’installation des prises de courant à quai dans les ports permettant le rechargement des batteries par un courant de terre ; dans l’intervalle ces batteries seront rechargées par le système hybride/GNL* du navire. *GNL : Gaz Naturel Liquéfié.

Passagers et chauffeurs routiers

Bien entendu, l'innovation n'est pas seulement une question d'excellence technique. Il s'agit aussi de ce que les navires procureront aux passagers lorsqu'ils seront à bord.

Chacun de ces deux navires a été spécifiquement conçu pour sa route maritime en intégrant les études prospectives en termes de trafics de passagers et de marchandises.

Actuellement, le Bretagne et le Normandie ont une capacité potentielle élevée en passagers, pouvant néanmoins se trouver limitée en traversée de nuit du fait du nombre de cabines. Les navires de demain lèveront ces limites avec l’optimisation de la capacité garage et l’adaptation aux voitures plus larges et plus hautes, un nombre de lits plus important avec une offre de type de cabines adaptée à la demande. La largeur supplémentaire des voies dans le garage permettra un accès plus facile lors de l'embarquement et du débarquement, notamment pour les passagers ayant des problèmes de mobilité. La taille des garages signifie également un transport mieux adapté pour les camping-cars. La recharge en cours de voyage sera disponible pour les voitures électriques.

Seront aussi proposées des cabines de 2 à 6 personnes, de la suite de luxe aux cabines standard, de celles pouvant accueillir des voyageurs avec leur animal domestique jusqu’au tout nouveau concept d’hébergement économique. Cabines et sièges seront équipés en connectivité, (Wi-Fi à bord, ports USB, prises électriques aux normes UE et UK, etc.).

L’animation à bord ne sera pas en reste, avec des salons de détente de grand confort, spacieux et au design particulièrement soigné. Cinq bars et restaurants seront ouverts sur chaque navire, avec une exigence gastronomique renouvelée. Un spot de gymnastique sur le pont extérieur est également prévu. Deux espaces de jeux offrant des animations pédagogiques seront ouverts aux enfants gratuitement. Une série de divertissements gratuits (films en streaming, musique, jeux, informations touristiques régionales, actualités) seront accessibles gratuitement via les TV dans les cabines, les tablettes, les téléphones et les écrans interactifs.

Les deux navires seront dotés de duty-free mais également d’espaces de valorisation de produits régionaux de qualité, bretons ou normands.

Enfin, un office du tourisme installé à bord des deux navires valorisera respectivement la destination Normandie ou Bretagne, nouveau relais à l’attractivité des territoires desservis.

Demain et aujourd'hui

Comme le Salamanca et le Santona qui rejoindront notre flotte en 2022 et 2023, ces navires hybrides deviendront les nôtres lorsque notre situation financière s'améliorera et seulement après une durée de quatre ans prévue au contrat. C'est la meilleure solution pour renouveler notre flotte et le seul moyen réaliste d'assurer notre avenir.

Nous reconnaissons également qu'au milieu de ce discours sur l'avenir et les nouveaux navires, nous avons d’autres préoccupations bien réelles à aborder aujourd'hui. Certaines sont plus immédiates pour beaucoup d'entre vous qui lisez ce message. Je sais que vous rencontrez des difficultés à comprendre les différentes formalités à fournir pour voyager. Nous nous en excusons. Nous faisons tout notre possible pour obtenir les dernières informations.

Il est néanmoins réconfortant et rassurant de voir que nos navires se remplissent pour la fin de l'année et pour 2022, car vous êtes nombreux à réserver votre voyage tant attendu. Je vous souhaite à toutes et à tous un bel été. Prenez soin de vous, continuez à vous protéger en adoptant tous les gestes barrières, à tout moment.

Cordialement,

Christophe MATHIEU

Directeur Général du Groupe Brittany Ferries

Dernière mise à jour : 21 juillet 2021

COVID-19